Quand les peupliers imitent la neige

J’ai découvert ce phénomène lors de mon séjour à Kyzyl (Touva) au mois de juin mais il semble qu’il soit étendu à d’autres villes de Russie, celles dans lesquelles du temps de l’URSS on a décidé d’y implanter des peupliers baumiers sans tenir compte de leur sexe, en oubliant donc de considérer qu’aux premières chaleurs ces arbres femelles produisent des grainent à l’origine d’un duvet cotonneux qui se répand dans toute la ville au moindre brin d’air.

Les premières minutes on trouve ça un peu magique, ce joli tapis duveteux et ces particules qui volettent comme des flocons de neige ou dans de petits tourbillons mais aussi joli soit-il cet akène plumeux (de son vrai nom) devient vite pénible pour le nez et les yeux dès qu’il y a du vent.

Beaucoup de gens y sont d’ailleurs devenus allergiques indirectement, le duvet charriant poussière et pollen allergène.

Le duvet encore accroché au branches du peuplier
Trottoir recouvert d’une fine couche d’akène plumeux
Là où il y a des plantes le duvet s’amasse en plus grandes quantités

Cliquez ci-dessous pour voir en vidéo quand il « neige » ou qu’il tourbillonne ces flocons cotonneux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s